Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Reussir En Chine

Reussir En Chine

Ce Blog parle de la Chine, des clés pour réussir en Chine et avec les Chinois, des insolites, de la culture, des voyages.


9 conseils pour bien voyager en Chine

Publié par Jérôme Berny sur 1 Mai 2018, 20:02pm

Catégories : #Voyager en Chine

Celui ou celle qui voyage en Chine expérimente souvent la frustration de ne pas pouvoir communiquer avec la population locale. La grande majorité des Chinois ne parlant pas anglais, il est parfois difficile de communiquer avec un commerçant, d’expliquer sa destination à un chauffeur de taxi ou de demander son chemin dans la rue. La barrière de la langue, bien que dommageable n’en constitue pas moins un charme essentiel de votre voyage touristique au sein de l’Empire du Milieu.

9 conseils pour bien voyager en Chine

J’ai tenté ici de lister quelques règles qu’un Occidental de passage doit, selon moi, connaître pour voyager en Chine de manière sereine. La liste n’est certes pas exhaustive mais elle vous donnera quelques tuyaux qui vous seront utiles. N’hésitez pas à enrichir le contenu de cet article en y ajoutant des commentaires, des expériences personnelles ou des questions.  

1) Une question de couleur

L’ouverture de la Chine est récente. Ce n’est que depuis une décennie que les étrangers affluent dans le pays. Les Chinois n’ont donc pas encore l’habitude de côtoyer des gens « physiquement différents ». Vous serez donc très vite repérés, observés et même interpellés. L’attention que portera sur vous l’entourage sera d’autant plus insistante que vous vous éloignerez des grands axes touristiques et des grandes villes. Si vous êtes habitués à l’indifférence des métropoles occidentales, le fait de se retrouver au centre des attentions peut parfois être déstabilisant. Certains d’entre nous s’en amusent alors que d’autres s’en offusquent !

9 conseils pour bien voyager en Chine

Les Chinois s’intéresseront particulièrement à vous si vous présentez un trait physique hors du commun, comme le fait d’être très grand, très costaux ou très gros, d’avoir des cheveux blonds et bouclés, des yeux d’un bleu limpide, une moustache à l’ancienne… la curiosité peut parfois tourner au mouvement de foule.

Quand vous marchez dans la rue, il est fréquent que l’on vous interpelle d’un « hello » hurlé de manière disgracieuse pour vous saluer ou tout simplement pour attirer votre attention, surtout chez les jeunes personnes. D’autres n’hésiteront pas à venir vous poser des questions sur vos origines.

Si de telles initiatives sont généralement motivées par la curiosité, elles peuvent aussi l’être par des esprits moins innocents. Méfiez-vous des personnes qui vous proposent des services comme ces soi-disant chauffeurs de taxi privé, ou ces jeunes filles amicales qui vous proposent une cérémonie de thé traditionnel, ou encore ces jeunes étudiants en art qui vous proposent de visiter une galerie. Leur stratégie est simple et connue, se montrer sympa et vous rassurer pour ensuite vous faire dépenser de l’argent. 

Mes conseils : sachez apprécier d’être regardé ! Ne le prenez pas mal et ne vous énervez en aucune circonstance. Restez Zen. Si quelqu’un vous sollicite de manière un peu trop insistante, refusez une fois puis ne répondez plus, faite le sourd. Il/elle insistera encore un peu et se lassera vite.

 2) Le silence est d’or 

Comme dans n’importe quel voyage, il est possible que vous ayez des problèmes avec des personnes locales : vous avez rayé un taxi avec votre vélo de location, une personne vous insulte dans la rue sans raison, vous avez pris une photo qu’il ne fallait pas, il existe de nombreux cas où l’on se trouve coincé dans une situation que l’on ne contrôle pas.

9 conseils pour bien voyager en Chine

Dans de telles circonstances, nous faisons ce que nous ferions dans notre pays, à savoir expliquer notre point de vue et trouver une solution au problème. Seulement face au mur que représente la langue et voyant les badauds affluer de partout pour venir observer de (très) près la scène, nous perdons vite le contrôle de nos émotions. C’est alors que l’énervement prend le relais et que les ennuis commencent réellement.  

Mes conseils : c’est une règle générale en Chine, quand vous êtes dans ce type de difficultés, n’essayez pas de résoudre le problème car dans bien des cas, vous ne ferez que l’attiser. Asseyez-vous calmement, sans parler et attendez. Le problème se résoudra par lui-même. Les personnes autour de vous parleront pendant plusieurs minutes, certaines prendront peut-être votre défense.

S’il s’agit d’un accident même bénin, attendez sagement que la police arrive. Sauf cas grave, l’animosité retombera et l’on vous laissera en paix. Les Chinois aiment bien palabrer et le meilleur moyen de ne pas s’embourber dans cet exercice délicat est de se taire.

3) Circulez !

Soyez toujours vigilants quand vous traversez une route. D’une part sachez que les véhicules ne s’arrêtent jamais pour laisser passer un piéton et d’autre part, le danger peut venir de partout. Même chose si vous êtes à vélo, vous verrez un flux continu de deux-roues s’entrecroiser sans jamais se toucher ou très rarement étonnament.

9 conseils pour bien voyager en Chine

Les automobilistes chinois appliquent la règle du « chacun pour soi » laissant de côté toute forme de civisme dans leur conduite. Dans les grandes villes, on commence, petit à petit, à se rapprocher des règles établies par le code de la route (car il y en a quand même un) mais cela reste brouillon. Dès que l'on s'écarte des villes en revanche, c'est l'anarchie complète.

Mes conseils : Si vous êtes à vélo ou simple piéton, n’essayez pas d’appliquer vos propres règles car vous casserez alors l’harmonie du flux et deviendrez un danger pour vous et les autres. Ne comptez pas sur les règles établies et formelles pour vous protéger, suivez plutôt le courant. Surtout restez zen et alerte… en deux mots : adaptez-vous.

4) Attention aux vols

La Chine est, dans son ensemble, un pays sûr où le voyageur qui aura une attitude calme et sereine ne mettra pas son intégrité physique en danger.

En revanche, les voleurs et pickpockets sévissent un peu partout dans le pays. Leur présence est particulièrement dense aux alentours des gares, des aéroports et des lieux très fréquentés comme les grandes surfaces, les salons internationaux, les lieux touristiques. On les trouve aussi dans les lieux assis tels que les bus, les trains, les cybercafés, les cinémas.

9 conseils pour bien voyager en Chine

Les pickpockets sont nombreux, glissant leur main dans vos poches ou dans vos sacs sans que vous ayez le temps de remarquer quoi que ce soit. D’autres sont plus organisés dérobant vos sacoches et valises pendant qu’un complice attire votre attention d’une manière ou d’une autre. D’autres encore procèdent par arnaque, se faisant passer pour le responsable d’un magasin à qui vous confiez vos sous sans jamais les revoir. 

Mes conseils : Ne tombez pas dans la paranoïa et profitez de votre voyage. Seulement, comme partout, certaines règles basiques de sureté s’imposent. Ne laissez pas traîner vos sacs n’importe où et ne les laissez jamais sans surveillance, que vous soyez dans un train, dans un bus, dans la rue ou chez un commerçant. Privilégiez les sacoches sécuritaires à fermeture éclaire de type banane qui ne vous quitteront jamais. Ne laissez rien de valeur dans les poches exterieures de votre sac à dos ou de votre sac à main.

Si quelqu’un attire votre attention de manière étrange, redoublez de vigilance. Evitez de vous asseoir le long d’une zone de passage. Evitez de laisser les fenêtres ouvertes la nuit ou pendant vos absences. 

5) Médecine conventionnelle et médecine traditionnelle

Il peut arriver que vous tombiez malade en Chine, comme n’importe où ailleurs. Dans l’Empire du Milieu, il n’existe pas de cabinet de médecins indépendants comme en France. Les consultations se font directement à l’hôpital. En fonction de vos symptômes vous serez alors dirigés vers les services compétents. Il existe dans toutes les grandes villes une liste d’hôpitaux recommandés par le consulat français, renseignez-vous.

 

Il existe de nombreuses pharmacies, que vous pourrez identifier sans problème. En revanche, vous risquez de ne pas trouver ce que vous cherchez. Les médicaments d’origine française sont rares et surtout les contrefaçons de médicaments y foisonnent.

Mes conseils : C’est une évidence pour beaucoup d’entre vous mais un tel conseil n’est jamais de trop : ayez une assurance adaptée pour votre voyage.

Prévoyez d’emmener avec vous, lors de votre voyage, des médicaments de base que vous connaissez bien, pour un mal de tête, une allergie, un mal de cœur… Si vous devez acheter des médicaments sur place, privilégiez les hôpitaux (tous vendent les médicaments) aux pharmacies de rue, c’est là que vous aurez le moins de chance de tomber sur des contrefaçons.

En cas de problème de santé important, nécessitant une hospitalisation, appelez l’ambassade ou le consulat, ils sauront vous conseiller.

9 conseils pour bien voyager en Chine

La médecine traditionnelle chinoise est partout. Elle est encore très populaire en Asie. Elle peut s’avérer très efficace pour certaines pathologies que la médecine conventionnelle traite encore mal.

Devenue également populaire en Occident où elle s’intègre de plus en plus en complément de la médecine conventionnelle, elle amène de nombreux touristes à consulter des docteurs chinois en médecine traditionnelle. Pourquoi pas, mais attention aux arnaques et aux pseudo docteurs malintentionnés. 

Mes conseils : Là encore, si vous souhaitez être soigné par la médecine traditionnelle, privilégiez les lieux officiels. Il existe des hôpitaux publics ou privés spécialisés dans ce type de médecine. Attention toutefois aux « potions magiques » et autres ingrédients aux vertus miraculeuses qui tiennent plus de la légende que de la science et qui peuvent être nuisibles pour la santé. Enfin, méfiez-vous des mets « rares » et « chers » aux vertus recherchées. Il est possible que l’on vous invite à manger du serpent et que l’on vous propose de boire son sang cru et sa bile…   

6) Gardez vos repères

Se perdre dans une ville en Chine peut vite devenir angoissant, surtout hors des grands axes touristiques et des villes modernes. Le premier réflexe sera alors de demander son chemin. Seulement, en Chine, peu de gens parlent anglais et même la bonne volonté de nos interlocuteurs n’est parfois pas suffisante pour se faire comprendre.

De plus les chauffeurs de taxis ne sont pas tous très honnêtes et bienveillants, mieux vaut donc savoir où vous allez.

9 conseils pour bien voyager en Chine

Mes conseils : Si vous sortez de votre hôtel pour une ballade en ville, demandez une carte de visite de l’hôtel, même pour aller aux alentours. Le nom et l’adresse y figureront en caractère chinois et si vous êtes perdu, vous n’avez plus qu’à montrer la carte.

Si vous souhaitez vous déplacer vers des destinations précises de la ville, demandez à l’hôtel une carte de la ville en chinois et marquez au stylo les différents points de destination. Vous pourrez ainsi montrer aux chauffeurs de taxis votre carte en leur indiquant le point à atteindre. Sinon, demandez simplement à l’accueil de l’hôtel que l’on vous écrive en chinois sur un bout de papier le nom de la destination souhaitée.

7) Carte ou cash ?

Sous quelle forme prendre de l’argent quand on part en Chine ? Cette question était vitale il y a 10 ans où seuls les dollars américains étaient conseillés. Elle ne l’est plus aujourd’hui car la Chine s’est fortement internationalisée.

Retirer de l’argent avec une carte Visa, Amex ou Mastercard n’est aujourd’hui plus un problème. Il y a de nombreuses banques et quasiment toutes ont des distributeurs acceptant les cartes internationales, même dans les villes dites moyennes. En revanche, il n’est pas toujours possible de payer avec sa carte dans les commerces.

9 conseils pour bien voyager en Chine

Mes conseils : Prévoyez toujours de la monnaie locale en quantité suffisante pour vos achats courants, vos cadeaux, les restaurants, les petits hôtels... Vous pouvez également facilement changer des euros ou des dollars dans les banques, les aéroports, les grands hôtels ou autres bureaux de change.

Utilisez toujours des institutions sérieuses et légales pour retirer ou échanger votre argent ! Attention aux arnaques de carte et soyez vigilant à ne pas vous faire refourguer de la fausse monnaie. Évitez d’utiliser votre carte en dehors des distributeurs de banque et des grands hôtels. Pour vos achats sur place, préférez l’argent liquide que vous aurez obtenu au distributeur d’une banque.

Méfiez-vous des bureaux de change aux enseignes douteuses et des personnes qui vous sollicitent dans la rue pour acheter des dollars américains ou des euros.

8) Faire la queue ?

Même si les choses commencent lentement à changer dans les grandes villes, faire la queue en Chine est le grand cauchemar des Occidentaux. Celles et ceux qui ont mis les pieds dans l’Empire du Milieu se sont forcément retrouvé, au moins une fois, devant la pénible obligation de devoir jouer des coudes pour atteindre un guichet ou entrer dans un bus.

9 conseils pour bien voyager en Chine

Faire la queue et attendre son tour n’est pas un comportement naturel pour les Chinois, il faut le savoir. Laisser passer quelqu’un l’est encore moins. L’action de "faire la queue" est vraiment récente au sein de l'Empire du Milieu. Ce concept a été initié au début des années 2000 seulement, par les banques qui ont commencé à imposer à leur clientèle une nouvelle discipline d'attente, grâce notamment aux tickets de passage. Les premières opérations de ce genre étaient burlesques ! Les banques devaient dédier du personnel pour obliger les clients à respecter l’ordre de passage et cela rendait fous furieux certains.

Mes conseils : Il faut parfois jouer selon les règles locales. Si personne ne fait la queue alors vous devrez vous imposer, sinon vous risquez d’y passer des heures !

Comme toujours, il est impératif de rester calme même si cela est agaçant de voir des gens passer devant nous sans remords. Calme certes mais ferme, ne vous laissez pas faire. De plus, il faut supporter la promiscuité qui peut parfois elle aussi être pénible.

9) Visites imposées

Votre guide vous propose (ou plus généralement vous impose) la visite d’une fabrique de bijoux artisanaux, d’une galerie d’art local ou d’une cérémonie du thé ? Même si cela n’était pas prévu dans votre planning, sachez que de telles visites sont quasiment systématiques. Il faut savoir que les guides chinois tirent de confortables compléments de revenus, sous forme de commissions données par les patrons de ces lieux intronisés « touristiques » qui tous finissent par le rituel du passage à la boutique où une nuée de jeunes filles élégantes vous incitent à acheter.

9 conseils pour bien voyager en Chine

Mes conseils : Il n’est pas rare que des guides changent de planning, en cours de circuit, prétextant une raison quelconque, pour changer le programme d’une demi-journée ou de quelques heures. Certaines visites peuvent être intéressantes alors que d’autres ne le sont pas du tout. Ne vous laissez pas faire si cela ne vous attire pas et refusez tout de suite.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

computer data conversion 10/04/2014 17:35

Consulat ne peut pas être responsable pour les questions spécifiques prises! Mais quand l'affaire est de financer, à la fois en ligne et essayer d'aider!

business data mining 01/04/2014 16:08

Tout se passe pour la négligence des conducteurs! Et les gens meurent à cause de cela!

comma checker 31/03/2014 20:27

Terrible accident ... And all because the right drivers always bought!

cheap assignment help 25/03/2014 10:57

Chaque année, des enfants sont blessés et tués par les voitures. Les enfants peuvent être touchés par des véhicules en traversant la rue, tout en jouant dans la rue ou quand la bicyclette. Assurez-vous que vos enfants sont aussi sûrs que possible en leur montrant les moyens d'éviter les dangers de la rue.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents