Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Reussir En Chine

Reussir En Chine

Ce Blog parle de la Chine des affaires, des clés pour réussir en Chine et avec les Chinois, des insolites.


La population urbaine chinoise devient majoritaire

Publié par Jérôme Berny sur 2 Février 2012, 15:23pm

Catégories : #Société

 

 

En ce début d’année 2012, les autorités chinoises ont annoncé avoir passé un cap symbolique mais ô combien important ; pour la première fois, le pays compte plus de citadins que de personnes vivant à la campagne. Selon le Bureau National des Statistiques de Chine, la population urbaine atteignait, fin 2011, 51.27% de la population totale du pays (hors régions administratives spéciales : Hong Kong et Macao), soit une augmentation de 1.32 point par rapport à l’année précédente.

La Chine a vu sa population totale augmenter de 6.44 millions de personnes sur l’année 2011, pour atteindre 1'347'350'000 d'individus. La population citadine a augmenté de 21 millions de personnes passant à 690.79 millions. La population rurale, quant à elle, a diminuer de 14.56 millions de personnes passant à 656.56 millions.

 

foule-en-chine.jpg

 

Ces chiffres, associés à ceux des années précédentes, confirment la forte urbanisation de la Chine qui reste l’un des pays au taux d’urbanisation le plus élevé au monde.  

 

Il y a trente ans seulement, en 1980, les citadins ne représentaient même pas 20% de la population chinoise. Dix ans plus tard, le taux s’élevait à presque 30% pour aujourd’hui dépasser les 50%, tout cela en une seule génération... quand on vous dit que tout va très vite en Chine !


 

Voici l’évolution du taux d’urbanisation en Chine depuis 1960.

 

Evolution-population-urbaine-de-chine.jpg

 

 

Cette tendance irréversible va continuer. Les autorités chinoises prévoient une population urbaine de 800 millions d’habitants en 2020 et un taux dépassant les 70% à l’horizon 2030.

 

Afin de faire face à l’arrivée massive de migrants dans les grandes métropoles, Pékin encourage le développement de villes intermédiaires ou « villes satellites » qui ont pour rôle d’absorber ce trop plein de main-d’œuvre souvent peu qualifiée, réduisant ainsi les risques liés à une urbanisation trop importante et surtout trop rapide.

 

La Chine devrait ainsi compter, d’ici 2025, près de 220 villes de plus d’un million d’habitants et une vingtaine de villes de plus de cinq millions d’habitants.  

 

 

A propos de la population migrante, lire aussi ce très bel article: Les Mingong ou "paysans-ouvriers"

 

 

Jérôme Berny

Commenter cet article

Blog archives

We are social!

Recent posts