Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Reussir En Chine

Reussir En Chine

Ce Blog parle de la Chine, des clés pour réussir en Chine et avec les Chinois, des insolites, de la culture, des voyages.


Se rendre en Chine après le confinement

Publié par Jerome Berny sur 6 Septembre 2020, 09:58am

Catégories : #Médecine, #Société

Sitôt le confinement levé en Chine, la vie a repris son cours. L’activité commerciale se normalise progressivement, y compris le secteur du tourisme. Les autorités chinoises travaillent d’arrache-pied pour relancer le plus vite possible les voyages internationaux. Dernièrement, de nombreux sites touristiques ont été autorisés à rouvrir afin de promouvoir le tourisme sans pour autant compromettre les mesures de protection imposées.

Cependant les autorités chinoises déconseillent toujours de se rendre dans certaines régions du pays. De nombreuses mesures de sécurité ont également été imposées aux voyageurs afin d’éviter tout risque de propagation du coronavirus.

Se rendre en Chine après le confinement

Des conditions d’entrée très strictes : les autorités exigent un test négatif.

Depuis fin mars, la Chine interdit l’entrée des ressortissants étrangers sur son territoire afin de limiter la propagation du Covid-19. Cependant quelques exceptions sont possibles, les autorités ayant accepté l’entrée de quelques diplomates, hommes et femmes d’affaires, à condition que ces derniers respectent scrupuleusement les contraintes d’entrée sur le territoire. Les déplacements non essentiels sont jusqu’à ce jour interdits. Si vous prévoyez donc de vous rendre en Chine, vous devrez respecter les règles de contrôle sanitaire imposées par le gouvernement chinois.

Tout d’abord, la Chine impose que toute personne, sans distinction de nationalité, désirant se rendre sur son territoire en avion doit faire un test Covid-19 avant son départ. Celui-ci doit être réalisé au moins 5 jours avant la date du décollage. Le test doit bien entendu être « négatif ». Dans le cas contraire, le voyageur n’est pas autorisé à faire le voyage en Chine.

À l’arrivée à l’aéroport, tous les passagers sont soumis à de nouveaux tests. Ils doivent ensuite se mettre en quarantaine obligatoire. Cet isolement s’adresse aussi bien aux voyageurs testés positifs qu’à ceux qui sont en bonne santé. Le non-respect de ces règles de contrôle sanitaire peut entraîner des sanctions. Si vous prévoyez d’organiser très prochainement un séjour en Chine, il est conseillé de bien vous renseigner tout d’abord auprès d’une agence de voyages spécialisée pour connaître toutes les conditions d’entrée. Pour cela, vous pouvez visiter ce site.  

Se rendre en Chine après le confinement

Les mesures d’isolement s’appliquant aux étrangers

Toute personne arrivant sur le territoire chinois doit se soumettre localement à un test Covid-19 pendant sa quarantaine de 14 jours. Si le résultat est positif, la personne sera conduite directement à l’hôpital pour suivre un traitement jusqu’à ce que le test au coronavirus devienne négatif. Une nouvelle période d’isolement de 14 jours en centre collectif sera ensuite proposée afin de suivre de près l’état de santé de la personne malade. À noter que les frais de soin et d’hébergement sont à la charge des voyageurs.

Même si le voyageur est testé négatif, il doit toujours être placé en quarantaine pendant 14 jours dans un centre collectif. Cependant, la personne concernée peut choisir d'être isolée à son domicile après 7 jours de confinement en centre collectif. Il faut tout de même que le logement soit conforme aux conditions d’observations sanitaires. Si ce n’est pas le cas, le voyageur sera obligé de continuer sa période d’isolement dans un centre collectif.

Si le voyageur choisit de continuer sa période d’isolement à son domicile, un nouveau test d’acide nucléique sera effectué le cinquième jour de son confinement en centre collectif. Si le résultat est toujours négatif, elle pourra être transférée à son domicile. Quoi qu’il en soit, la durée initiale de la mesure de mise en quarantaine ne peut dépasser 14 jours. À noter que cette mesure s’adresse particulièrement aux personnes âgées, aux personnes atteintes d’autres pathologies, aux femmes enceintes, aux personnes à mobilité réduite et aux mineurs. Sachez que les personnes qui rompent la quarantaine (avant les 14 jours) s’exposent à des poursuites légales.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents