Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Reussir En Chine

Reussir En Chine

Ce Blog parle de la Chine, des clés pour réussir en Chine et avec les Chinois, des insolites, de la culture, des voyages.


L'ambition chinoise dans le véhicule électrique

Publié par Jerome Berny sur 22 Octobre 2018, 17:21pm

Catégories : #Economie, #Géopolitique

Pékin ne s'y trompe pas, la Chine a un rôle majeur à jouer dans le remplacement progressif des véhicules à essence par des véhicules propres. Cela représente un enjeu stratégique primordial dans un secteur qui fait partie des 10 domaines clés définis dans le cadre de la stratégie industrielle «Made in China 2025».

La Chine souhaite porter la part des véhicules électriques à 40% des ventes d’automobiles du pays d’ici 2025, ce qui représenterait un bond important par rapport aux 2,7% de l’an dernier. Cette ambitieuse perspective s'accompagne d'enjeux technologique, logistiques et envrionnementaux importants. 

L'ambition chinoise dans le véhicule électrique

La puissance d'un véhicule électrique réside dans la force de ses batteries. La technologie des batteries au lithium pour alimenter les véhicules repose sur des minéraux rares provenant de régions politiquement sensibles. Les progrès technologiques rapides ont accru la pression sur ces pays pour extraire davantage de minéraux afin de couvrir la demande massive, ce qui pose d'autres problèmes géopolitiques. 

Les batteries à lithium-ion représentent la principale option pour les véhicules électriques aujourd'hui, les autres technologies n'étant pas totalement abouties. Alors que les réserves de lithium et de nickel sont réparties dans le monde entier, l’accès au cobalt - dont la République démocratique du Congo est le premier producteur mondial - pourrait être beaucoup plus difficile. Chaque batterie de voiture utilise entre 4,5 et 12 kg de cobalt.

L'ambition chinoise dans le véhicule électrique

Regardons comment sont fabriqués les batteries des voitures électriques:

Les batteries d'un véhicule électrique occupent une place et un poids importants.

L'ambition chinoise dans le véhicule électrique

700 piles sont nécessaires pour faire fonctionner une voiture.

L'ambition chinoise dans le véhicule électrique

Dès lors l'approvisionnement du cobalt, nécessaire à la production des batteries, devient un enjeux géopolitique majeur.

Le Congo est de loin le plus gros producteur de cobalt dans le monde.

L'ambition chinoise dans le véhicule électrique

1- Le cobalt est extrait des mines congolaises.

L'ambition chinoise dans le véhicule électrique

2- 20% des mines de cobalts sont encore creusées à la main, dans des conditions souvent très précaires !

L'ambition chinoise dans le véhicule électrique

3- 70% du cobalt produit au Congo est ensuite exporté en Chine, majoritairement à l'état brut.

L'ambition chinoise dans le véhicule électrique

4- Le cobalt est ensuite transformé dans les usines chinoise pour en faire des batteries au lithium.

L'ambition chinoise dans le véhicule électrique

5- Les batteries sont ensuite réexportées, sous forme de produits finis, dans les principaux pays industriels.

L'ambition chinoise dans le véhicule électrique

6- Les grands producteurs mondiaux intègrent alors les batteries dans le produit final (voiture, smartphone, scooter...) qui sera réexporté sur tous les continents.

L'ambition chinoise dans le véhicule électrique

Le prix du Cobalt a triplé en deux ans, notamment en raison des projections de croissance du véhicule électrique. Les craintes sont aussi bien géopolitiques que sociétales.

La substitution du cobalt pour fabriquer des batteries n’étant pas pour demain, les industriels cherchent à tout prix à sécuriser leurs approvisionnements. Une guerre commerciale a déjà démarré en Afrique entre les Chinois, les Américains et les Européens. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents