Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Reussir En Chine

Reussir En Chine

Ce Blog parle de la Chine, des clés pour réussir en Chine et avec les Chinois, des insolites, de la culture, des voyages.


Jack Ma, un meilleur modèle que Steve Jobs ?

Publié par Michael Laridan, Global Exam sur 5 Avril 2015, 13:46pm

Catégories : #Economie, #E-business

Jack Ma, le fondateur du géant Alibaba, la plus grande entreprise IT de Chine, est souvent considéré comme le Steve Jobs d'Orient. Cependant, Jack Ma et Steve Jobs se caractérisent par des personnalités et des histoires bien différentes, voire même opposées.

Jack Ma, un meilleur modèle que Steve Jobs ?

Le génie contre la détermination

Jack Ma et Steve Jobs partagent beaucoup de points communs. Ils ont tous deux quitté l'école alors qu’ils étaient encore jeunes. Steve Jobs a quitté l'université et a été contraint de se débrouiller seul, en faisant de petits boulots, pour gagner un peu d’argent. Jack Ma, de son côté, a échoué deux fois au concours d'entrée a l'université (particulièrement important en Chine) et la plupart de ses candidatures ont été rejetées, y compris pour rejoindre KFC.

D’un point de vue plus fondamental, ils ont tous deux identifié des technologies qui allaient révolutionner leur temps: l’ordinateur personnel dans le cas de Steve Jobs et l’importance de l’Internet en Chine dans le cas de Jack Ma. Cependant, une chose les sépare, une chose qui a été un point clé dans le chemin parcouru par les deux hommes: l'échec.

Il est vrai que Jobs a connu l'échec. Il a été renvoyé d'Apple et y est revenu près de 12 ans plus tard. Mais ses échecs ne sont pas les échecs d’hommes ordinaires: ils sont épiques. Après être devenu millionnaire a 25 ans, il a perdu l’entreprise qu’il avait construite pour y revenir ensuite et en faire l'une des plus grandes réussites commerciales au Monde (et il a dirigé Pixar entre-temps).

Les échecs de Jack Ma sont d’une nature différente, se sont des échecs tels que nous les connaissons: échec a des examens, incapacité d’obtenir un travail, déconvenue dans le lancement d’une entreprise. Son chemin paraît moins héroïque et moins intense car il ne ressemble pas aux “montagnes russes” de la vie de Steve Jobs. Il est cependant incroyablement inspirant car ce qui différencie Jack Ma de la plupart des "role models" occidentaux est sa capacité à ne pas se préoccuper de l'échec. C'est sans doute grâce à son expérience de professeur qu’il a su apprendre de ses échecs et il a continué à apprendre jusqu'à son incroyable succès.

Jack Ma, un meilleur modèle que Steve Jobs ?

Est-ce que l’âge compte?

Steve Jobs avait 21 ans quand son compère Steve Wozniak a crée l’Appel I. Comme beaucoup d’autres "success stories" dans le secteur des nouvelles technologies (Google, Tesla, Facebook…) la jeunesse et la précocité des entrepreneurs illustrent cette idée: le génie est révélé tôt ou ne se manifeste jamais.

L’histoire de Jack Ma apporte une nouvelle perspective: il est possible de réussir plus tard dans sa vie et ce n’est pas un problème, même dans les nouvelles technologies. Il avait 35 ans lors de la création d’Alibaba, sans aucune connaissance IT et sans capital important. Au contraire, il peut même être bénéfique de réussir sur le tard. Le cheminement de Jack Ma est plus élégant car son expérience lui a permis de se mettre en retrait au bon moment, alors que Steve Jobs ou Larry Page ont du être renvoyés ou “supervisés” au début de leur carrière.

Une question de chance?

Un autre point commun qui existe entre Steve Jobs et Jack Ma est bien entendu que tous les deux étaient au bon endroit au bon moment.

Là encore, la chance de Steve Jobs apparaît un peu plus exceptionnelle. Il n’a pas élaboré les premiers ordinateurs d’Apple, c’est Steve Wozniak qui l’a fait, et sa rencontre avec le génie de l’IT apparaît comme une sorte de Deus Ex Machina dans la vie de Steve Jobs.

Jack Ma a aussi été chanceux mais il était simplement au bon endroit au bon moment et a su anticiper puis saisir les opportunités qu'offrait l'Internet en Chine. Ses aptitudes n'étaient pas uniques, beaucoup d’autres les avaient, mais c’est lui qui a fini par en tirer partie et c'est là tout son génie.

Dans les deux cas, la chance a joué un rôle mais la chance de Jack Ma paraît plus applicable à notre propre vie. Nous aussi pouvons observer des tendances intéressantes et en tirer partie. Nous aussi pouvons échouer mais continuer à avancer. Nous aussi pouvons atteindre le succès par le biais de notre détermination, ce qui ne nous rendra pas nécessairement aussi riche que Jack Ma mais nous permettra de vivre une vie dans laquelle nous trouverons du sens.

Par son succès météorique, Jack Ma a fait d'Alibaba la plus grosse entreprise IT de Chine. L’ironie est qu'Alibaba devient même aujourd’hui un concurrent d’Apple, par exemple, sur le sujet des systèmes de paiement en Chine.

Certes l’histoire de Steve Jobs est particulièrement inspirante, son approche presque spirituelle de la création d’objets et de design a été un tournant dans l’histoire de la conception de software et hardware. Cependant, Jack Ma nous donne quelque chose de plus: il nous donne des outils et des principes que nous pouvons appliquer à notre propre vie.

C'est en ce sens que Jack Ma est un meilleur modèle que Steve Jobs. Il représente un idéal plus familier et plus atteignable avec des valeurs moins extrêmes, nous poussant ainsi vers l’action et par dessus tout Jack Ma incarne l'espoir du succès.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Ole 02/07/2015 09:11

There is obviously a lot to know about this. I think you made some good points in Features also. Keep working and share more posts, you are doing great job. Excellent and decent post. Buy today our online rubber matting and rubber flooring please visit http://rubbermattingexperts.co.uk/rubber-matting/stable-mats.html if you want to buy our stable mats

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents